Fournir à chaque espace de travail un câblage fibre optique est le rêve de tous les amateurs de haut débit. Ayant, en principe, une capacité de bande passante illimitée, un channel à embout fibre optique peut couvrir tous les besoins des applications de bureau actuelles comme futures. En outre, le câblage FO, en comparaison au câblage en paire torsadée, supporte de grandes longueurs de câble et réduit significativement le poids et le volume de câblage.

Malheureusement les applications de bureau actuellement disponibles sont rarement équipées d'interfaces FO (NICs). C'est pourquoi la fibre n'est utilisée qu'occasionnellement dans les systèmes de câblage structurés pour les installations de bureaux. Des solutions alternatives spécifiques aux applications sont proposées sur le marché pour essayer de surmonter le manque d'applications bureau en convertissant les signaux optiques en signaux électriques à la prise du terminal. Ces solutions sont reconnues par les termes «Fiber To The Office» (FTTO) et «Passive Optical LAN » (POL).

Pour toutes ces applications R&M propose des solutions de câblage complètes et efficaces, capables de s'adapter aux spécificités de chaque projet de construction.

Câblage structuré FO

La standardisation des systèmes de câblage générique dans les locaux du client nécessite au moins deux connexions de données entre la prise terminal et le répartiteur d'étage. L'une de ces connexions peut être une liaison duplex FO. Généralement, une telle connexion est faite en fibre multi mode OM3 ou OM4 ou en fibre mode simple. Quand les distances le permettent, les structures backbone sont souvent associées à une telle solution où la liaison est directement acheminée du TO au distributeur du bâtiment. Dans ce type de mise en œuvre tous les commutateurs de réseau sont centralisés en un seul endroit, ce qui rend l'entretien et la gestion beaucoup plus faciles.

Solution FTTO

Dans une solution FTTO le signal optique est converti en signal électrique via une sorte de micro-commutateur à l’emplacement TO. Dans cette solution, le commutateur d'accès est remplacé par des microswitchs qui agissent en même temps comme des prises terminaux. Le microswitch devient l'élément clé de la solution, définissant ses fonctions. Il est relié au reste du réseau par l'intermédiaire d'un répartiteur d'étage ou d'un backbone relié directement au répartiteur principal du bâtiment, généralement via un câblage FO duplex multimode.

Dans cette solution, on doit être conscient du risque de cohabitation entre les éléments actifs et le câblage passif dans un système combiné et de ses implications concernant sa maintenance et son espérance de vie.