Viège a toujours été un carrefour et un point de passage obligé dans les Alpes centrales. Les voyageurs qui souhaitent passer les cols de la Furka ou du Simplon ou se rendre dans l’une des stations de ski renommées que sont Zermatt, Saas-Fee ou Grächen, doivent impérativement traverser Viège. Célèbre pour son ensoleillement et son vignoble, le plus haut d’Europe, la cité rhodanienne l’est aussi pour sa réputation de goulet d’étranglement.

Cette situation devrait bientôt changer : à l’avenir, le trafic de transit passera à travers la montagne. Le contournement sud de la ville, tant attendu, comporte deux tunnels d’une longueur totale de 16 km. Depuis 2001, la Suisse investit dans la construction de la route nationale A9 dans le Haut-Valais, afin que les habitants de la région et les usagers de la route bénéficient d’infrastructures optimales.

R&M répond rapidement et simplement aux exigences spécifiques du client.

Stefan Wenger, responsible for operational and safety equipment, ANSB, Canton of Valais

Pour réaliser ces conditions de circulation optimales, la Suisse se dote d’autoroutes modernes, évolutives et exemplaires en matière technique, de sécurité et de confort, équipées de bout en bout d’installations et d’un réseau ultramodernes.

Un impressionnant dispositif technique

Pour l’automobiliste qui traversera les nouveaux ouvrages, ce déploiement technique sera pour ainsi dire invisible. En revanche, il appréciera la fluidité de la circulation, le système de guidage clair et la couverture radio sans coupure, gage de confort et de sécurité.

Le contournement sud de Viège est équipé de près de 100 km de câbles fibre, de 90 km de câbles de communication et de 1000 FiberModules de R&M. Les équipements d’exploitation et de sécurité représentent environ 10 % du budget. L’installation est conçue pour un cycle de vie de 15 ans, sans défaillances, une prouesse en soi, quand on sait que les conditions environnementales qui règnent dans un tunnel accélèrent la corrosion.

Le prix n’est pas le seul facteur décisif dans le choix d’un fournisseur. Stefan Wenger, responsable des équipements d’exploitation et de sécurité de l’OCRN du Canton du Valais, estime que certains autres critères, non quantifiables, sont tout aussi importants : la qualité, l’expérience de projets antérieurs, une bonne collaboration avec l’entreprise chargée de l’installation et les recommandations de cette dernière.

La souplesse, maître-mot du projet

La facilité d’utilisation est primordiale pour l’installateur, car lorsqu’il s’agit d’épisser 5000 fibres, chaque minute compte. Roberto Quartara, responsable de projet chez Marti Technique SA, parle d’expérience : « Même si la planification est parfaite, en fin de processus, les délais sont toujours serrés pour l’installateur. De nombreuses entreprises tierces sont impliquées et les infrastructures sont déjà en exploitation. De plus, il y a sans cesse des modifications. » Raison pour laquelle il apprécie le soutien et la souplesse de R&M : « R&M a immédiatement tenu compte des propositions d’amélioration formulées tout au long du processus. »

Stefan Wenger est du même avis. « Un bon contact avec le fournisseur est essentiel pour réaliser des solutions sur mesure. Chez R&M, nous avons la certitude que c’est possible. » Ainsi, R&M a fourni des armoires en métal pour les bornes d’appel d’urgence, adaptées aux besoins spécifiques de l’OCRN.

Flexibility in the project

Handling is of major importance for installation engineers. When glass fibers have to be spliced five thousand times in a tunnel project, time is of the essence. Roberto Quartara, project lead at Marti Technik AG, speaks from experience: «However good your planning is, at the end of the day the timeframe for the installation engineer is always tight. Lots of other companies are involved and the infrastructure is already in use. And changes are constantly being made and these have to be taken into consideration.» This is why Quartara appreciates R&M’s flexibility and support: «During the process, suggestions for improvement were being made all the time and R&M took them into consideration immediately in each case.»

De g. à dr. : Peter Meier, R&M Suisse ; Roberto Quartara, Marti Technique SA ; Stefan Wenger, OCRN Valais ; Walter Kurzen, R&M Suisse

Stefan Wenger agrees: «We need contact with the suppliers to define specific solutions. With R&M we know that this is possible.» For example, R&M provided snap-on metal housing for the emergency call boxes which were tailored to suit the specific needs of the ANSB.

Selon lui, les besoins croissants en matière de bande passante représentent l’un des grands défis futurs. L’utilisation des moyens d’information et de divertissement ne cesse d’augmenter et le débit du réseau doit évoluer en conséquence. Les quelque 17 000 automobilistes qui emprunteront l’A9 près de Viège à l’avenir ne s’en soucient guère : ils attendent tout simplement un réseau de données et de communication fiable, rapide et multifonctionnel, y compris dans un tunnel au milieu des Alpes.