Depuis 115 ans, les services industriels de Buchs (EWB) sont au service des habitants de cette ville de Suisse orientale. L’entreprise municipale s’est fixé un objectif ambitieux : intégrer le plus tôt possible les nouvelles tendances à son mandat de service. Tant les autorités que les habitants de Buchs sont
ouverts à l’innovation.

La fibre jusqu’au domicile (FTTH) est le prochain jalon à atteindre. En collaboration avec R&M et d’autres partenaires de câblage expérimentés, l’opérateur équipe un à un les quartiers de la ville. EWB investit massivement dans un réseau à hautes performances digne de l’ère numérique. Et innove également dans un autre domaine : ses équipes assurent elles-mêmes la direction du projet, plutôt que de la confier à un entrepreneur général.

De g. à dr. : Franklin Fust, Planification Communication Rii-Seez-Net ; Markus Schommer, directeur d’EW Buchs ; Herbert Huser, responsable des projets stratégiques EW Buchs ; Peter Meier, R&M Suisse

Taux de couverture de 90 % jusqu’en 2020

D’ici 2020, le réseau fibre atteindra un taux de couverture de 90 %, soit près de 7000 logements. Coûts élevés des travaux de génie civil, terrains rocheux ou autres obstacles topologiques : rien ne freine l’élan des services industriels, qui privilégient au besoin les solutions de câblage sur mesure, telles que l’utilisation du réseau électrique. En outre, s’agissant de la réalisation d’installations fibre et de raccordements dans les bâtiments, EWB et Rii-Seez-Net prêtent main forte, en collaboration avec les artisans locaux.

La plupart des ménages et des entreprises locales partagent l’enthousiasme de leur opérateur et commandent des offres combinées : téléphone, Internet, radio/télévision par IP, hébergement web et d’autres prestations. Tout est fourni par Rii-Seez-Net, tout passe par la fibre optique EWB ou le câble coax. « Nos clients sont séduits par ces produits réseau novateurs, tels que les forfaits, les lignes dédiées ou l’interconnexion de sites d’entreprise », explique Markus Schommer.

De plus, EWB parvient à diviser par deux la durée de retour sur investissement habituelle pour ce genre de projet. Et elle partage ses expériences avec d’autres opérateurs qui souhaiteraient construire leur propre réseau FTTH.

Du réseau câblé TV au réseau FTTH de haute qualité

L’ancien réseau câblé TV et sa station de tête forment le noyau du réseau FTTH de la ville de Buchs. Quatre points POP, nouveaux ou modernisés, envoient le signal jusqu’aux bâtiments ou logements, en passant par les armoires de rue (50 au total), le réseau de distribution et les câbles de branchement. Les services industriels assurent l’équipement jusqu’au point de raccordement d’immeuble (BEP).

En installant quatre fibres par bâtiment, EWB va au-delà des exigences de son mandat et de la législation. Sur les sites POP, la chambre antérieure offre suffisamment de place pour les équipements de partenaires de colocation, en prévision du développement ultérieur des services numériques.

Herbert Huser, responsable des projets stratégiques chez EWB, explique cet engagement exceptionnel : « Nous appliquons systématiquement le standard le plus élevé. Pour cette raison, nous avons d’emblée opté pour le modèle à quatre fibres. Nous avons retenu R&M, car c’est aussi un partenaire fiable, de longue date, de Swisscom. Pour nous, Swisscom est une référence, nous souhaitons offrir le même standard. »

La solution R&M pour Buchs : innovante, modulaire, personnalisée

EWB attend de ses fournisseurs et de ses partenaires de projet qu’ils fassent preuve d’un esprit d’innovation et d’un sens du service client comparable au sien.

« La grande capacité d’innovation de R&M et le fait qu’il s’agit d’une entreprise suisse sont très importants pour nous. En outre, la modularité et les prestations de garantie sont elles aussi déterminantes pour la collaboration », affirme la direction d’EWB. R&M a soutenu le développement du réseau FTTH par son orientation client et son sens de la durabilité et de l’innovation. Elle a également contribué à l’optimisation des processus.

Selon EWB, la gamme R&Mfoxs convient parfaitement pour la mise en oeuvre du modèle à quatre fibres et le déploiement progressif du réseau. Grâce à la modularité de la solution R&M, EWB peut planifier un déploiement par étapes, sans devoir investir dès le départ dans l’équipement de l’ensemble du réseau. Le câblage des sites POP pourra ainsi être redimensionné à peu de frais ultérieurement.

Les répartiteurs optiques (ODF) de R&M sont un élément clé du réseau FTTH à Buchs. Au total, 50 bâtis ODF sont installés dans la station de tête, les sites POP et les armoires de rue, soit entre huit et treize bâtis par emplacement. Chaque bâti est équipé de 110 coffrets à épissures, du BreakMODULE et de tiroirs. En règle générale, la capacité se situe entre 23 000 et 28 880 fibres par noeud, d’où un rapport favorable entre la densité d’équipement élevée et le coût ou l’investissement par port.

L’entreprise se dit également convaincue par le système Raceway de R&M pour le guidage des fibres sur les sites POP. « C’était un véritable atout lors du montage et de la pose », affirme Herbert Huser, responsable de projet.

Toutefois, en ce qui concerne le guidage des fibres et la gestion des câbles dans certaines armoires, EWB avait besoin d’une solution sur mesure. « En collaboration avec R&M, nous avons réalisé des solutions spécifiques, ce qui est plutôt inhabituel dans le secteur », explique M. Huser. « R&M s’est attelée à la tâche et a immédiatement adapté un composant, qui est désormais également disponible pour d’autres clients », se félicite Franklin Fust, Planification Communication chez Rii-Seez- Une voie ambitieuse vers la FTTH Net, EW Buchs. De plus, R&M n’a pas hésité à adapter des armoires ODF ou des éléments Raceway et a organisé sur place, pour l’entreprise chargée de l’épissurage, des formations pratiques et des séances d’instruction.

EWB : au service de Buchs

Fondés en 1902, les services industriels de la ville de Buchs (EWB), en Suisse orientale, emploient 90 collaboratrices et collaborateurs pour huit secteurs d’activité. L’entreprise de droit public en mains de la ville formule ainsi son engagement : « Nous garantissons un approvisionnement fiable en électricité, en eau et en services de communication ». Le secteur « Communication », responsable du réseau câblé, du nouveau réseau FTTH de Buchs et du réseau Rii-Seez-Net régional, réalise une part importante du chiffre d’affaires annuel.

En 1975 déjà, EWB avait construit la première installation de télévision par le câble (coax à l’époque). Les premiers câbles en fibre optique ont été posés dès 1987. Au début des années 2000, EWB s’est lancé, avec ses partenaires, dans le développement du réseau de télécommunication régional Rii-Seez-Net. Autres dates clés : en 2011, les services industriels ont créé leur propre département informatique, qui fournit des services à 3200 clients entreprises. Cinq ans plus tard (2016), ils ont ouvert au centre-ville de Buchs le premier point d’accès WLAN public et gratuit.

EWB est un modèle du point de vue technologique, mais aussi écologique. Le courant distribué à Buchs provient à 100 % de ressources renouvelables et un quart des besoins locaux en électricité est fourni par ses propres installations photovoltaïques et hydrauliques. De plus, EWB s’engage pour la promotion de la mobilité électrique, la protection de l’environnement et la santé. Son directeur se rend personnellement
dans les écoles pour sensibiliser les élèves aux économies d’énergie.

www.ewbuchs.ch

Rii-Seez-Net : jusqu’à 300 Mbits/s

Depuis 2001, la région limitrophe du Liechtenstein dispose d’un réseau de télécommunication indépendant, concurrent de ceux des principaux opérateurs. Rii-Seez-Net (« Rii » pour la vallée du Rhin, « Seez » pour la rivière locale) est une organisation faîtière regroupant 17 câblo-opérateurs de la région, dont EWB est le fournisseur d’accès et le coordinateur de l’exploitation technique.

www.rii-seez-net.ch